AIGUISAGE ET AFFUTAGE


Il existe 2 opérations complémentaires d'aiguisage de votre lame.

Pour ces 2 opérations, il est nécessaire de conserver un angle de 20° à 30 ° (on ne doit jamais rayer une lame !) et il faut travailler en appuyant fortement et régulièrement (faire des mouvements très rapides n'apporte rien à la qualité de l'aiguisage. On risque juste de se couper, de rayer la lame, … ! ).

Ces opérations ne demandent que quelques minutes mais nécessitent un peu de pratique. Avant de commencer sur votre nouveau couteau, utilisez en entrainement un vieux couteau.

• Aiguisage qui permet de rénover le fil d'un couteau qui ne coupe plus :

sur une pierre à eau de type Coticule des Ardennes Belge. Mouillez la pierre avec quelques gouttes d’eau froide. Effectuez un mouvement circulaire en augmentant légèrement l’angle. Quand le couteau « gratte », c’est que vous êtes sur l’angle d’affutage. Répéter les mouvements circulaires en parcourant toute la surface de la pierre en conservant le même angle. Répéter la même opération de l’autre côté de la lame. N'hésitez pas à humidifier à nouveau la pierre en cours d'aiguisage.



• Affilage qui permet d'entretenir le fil :


sur un fusil de qualité, aimanté, de bonne longueur (25 cm de mèche).

I) Au dessus du fusil

Il faut effectuer 2 gestes en partant du bas de la mèche du fusil et du talon de la lame, effectuez le mouvement en montant.

II) En dessous du fusil

Effectuer un mouvement en partant de l’extrémité du fusil et du talon de la lame en revenant vers la garde du fusil. Répéter cette opération deux ou trois foix.